Comment procéder à une levée de fonds ?

Bon nombre d’entrepreneurs considèrent que la levée de fonds est un élément essentiel dans la réussite d’une start-up. Toutefois, il faut savoir que le fait d’intégrer de potentiels investisseurs externes dans le capital d’une entreprise est risqué et que la démarche est loin d’être aisée. Néanmoins, si ce n’est pas ce qui risque de vous arrêter, découvrez comment procéder étape par étape.

 

Se poser les bonnes questions et définir sa stratégie

Il est important que vous pensiez à vos projets sur le long terme avant de monter un dossier concernant une levée de fonds. Pour commencer, avant de définir votre stratégie, vous devrez avoir une vision claire du futur. Tout d’abord, répondez à quelques questions essentielles, à savoir :

  • Si la société a réellement besoin de ce financement.
  • Quelles en seront ensuite les conséquences sur le court comme sur le long terme ?
  • La stratégie de sortie que vous proposerez ensuite aux investisseurs potentiels.

Ce n’est qu’une fois que vous aurez répondu à ces questions cruciales que vous pourrez vous lancer.

 

Procéder étape par étape

Pour commencer, il vous faudra rédiger un business plan afin de convaincre l’investisseur. Une fois que vous l’aurez rédigé, vous devrez chercher des investisseurs qui pourraient être intéressés en fonction de leurs secteurs d’activité. Lorsqu’un investisseur est intéressé, avant de signer l’accord définitif, vous passerez par les Due Diligence. Il s’agit d’un laps de temps où les dernières vérifications seront effectuées, notamment du point de vue juridique. Il est donc fortement conseiller d’avoir un juriste dans l’entreprise ou de faire appel à un cabinet d’avocats spécialisés pour se faire accompagner. Ensuite, vous passerez par la signature des contrats de confidentialité afin que les parties intéressées garantissent le secret total concernant les négociations en cours. La lettre d’intention est un document qui reprend clairement chacune des conditions de l’accord, qu’elles soient juridiques ou financières et qui fixe les règles applicables. Vous passerez ensuite par une étape de négociation, puis par la rédaction d’un nouvel accord entre actionnaires. Ce dernier stipulera les options de sortie des investisseurs. Viendra ensuite la convocation d’une AGE, afin d’acter l’augmentation de capital, et l’émission des bulletins de souscription d’actions aux investisseurs. Pour finir, le certificat du dépositaire sera délivré par la banque une fois les virements effectués, puis enregistrer les diverses formalités au greffe du Tribunal de commerce.

 

More from Gwendolyn Alvarez

Comment arrondir ses fins de mois et compléter ses revenus mensuels ?

Avec les diverses charges mensuelles, le salaire devient très vite insuffisant et...
Read More