La renégociation de prêt immobilier est-elle toujours intéressante ?

Faut-il toujours renégocier sont crédit immobilier quand les taux sont à la baisse ? Pas nécessairement. Par contre, rien ne vous empêche d’étudier les avantages et bénéfices éventuels, cela ne coûte rien, juste un peu de temps.

Quand est-il le plus intéressant de renégocier un prêt immobilier ?

Le premier impératif est que les taux en vigueur soient inférieurs à celui auquel vous aviez contracté votre prêt courant. Une très faible variation n’aurait guère sinon aucun intérêt.

D’autre part, mieux vaut être dans les premiers temps de remboursement (généralement premier tiers de la durée totale de l’emprunt), là où la part des intérêts est bien supérieure à celle du capital. Si vous êtes déjà très avancé dans l’échéancier de remboursement, le bénéfice serait quasi nul puisque le calcul se ferait sur une faible base d’intérêts restant dus.

Enfin, si vous prévoyez de vendre le bien prochainement, il n’y aurait, là encore, aucun intérêt.

Quels sont les avantages d’une renégociation ?

Renégocier votre prêt peut alléger vos mensualités et/ou écourter la durée de remboursement de celui-ci. Dans certains cas, et selon le taux qui vous est appliqué, les économies peuvent s’avérer fort intéressantes.

Pourquoi payer des intérêts au prix fort quand on peut les réduire ? Pourquoi ne pas alléger le budget plus tôt que prévu pour s’offrir un voyage, payer des études aux enfants ou économiser, tout simplement ?

Quels sont les inconvénients ?

On pourrait croire que l’opération est forcément intéressante dès lors que les taux sont en baisse. En réalité, chaque dossier est différent et doit être étudié. Si certains n’y trouvent que des avantages, d’autres auront plus d’inconvénients.

L’opération n’est pas sans frais. Si la renégociation se fait en interne avec votre banque actuelle, les frais de dossier notamment peuvent être allégés ou offerts. Mais dans le cas de changement d’établissement, les frais peuvent être conséquents. Votre contrat de prêt prévoit certainement des pénalités pour remboursement anticipé. Il faut donc les déduire de l’avantage que vous retireriez et la balance peut alors pencher dans l’autre sens.

Par ailleurs, en signant un nouveau contrat, vous pourriez perdre certains avantages. Si vous aviez obtenu des facilités quant au remboursement anticipé, au report de mensualités par exemple, vous pourriez les perdre.  Et les taux d’assurance ne seront peut-être plus les mêmes.

C’est pour ces raisons que vous ne devez pas vous lancer sans avoir pris en compte tous les paramètres que sont vos conditions actuelles, futures et les bénéfices réels retirés toutes déductions faites.

More from Gwendolyn Alvarez

Comment financer une entreprise ?

Quel que soit le secteur dans lequel vous évoluez, une entreprise a...
Read More